road-trip-route-grandes-alpes

road-trip-route-grandes-alpes

Enfin j'ai concrétisé mon pèlerinage sur l'une des plus belles routes d'Europe.

Le projet a été longuement mûri et préparé avec l'aide d'un ami Porschiste.

La Route des Grandes Alpes (RGA) ne se fait pas à la légère....ça se prépare, ça se paufine...Et malgré les nombreuses recherches sur internet, il n'y a rien qui correspond à ses besoins. 

Avant tout, j'ai investi dans une bonne carte routière IGN spéciale Route des Grandes Alpes.

Le GPS, on sait ce que ça vaut...Une fois l'itinéraire fignolé, il s'agit de définir une date. A moins que ce ne soit le contraire.

Fin juin m'a paru idéal car étant le début de l'été, les cols devraient être dégagés et les hordes de touristes encore (un peu) au travail.

 

Nous sommes 7 voitures au départ de ce jeudi matin pluvieux.

Je m'élance à 7h30 de Saverne (67) direction A4 vers Mulhouse. En cours de route le reste de la bande se joint à moi.

Je voulais éviter de passer par la Suisse à cause des limitations de vitesse drastiques, les nombreux radars, travaux, tunnels etc....Et puis...autant rentabiliser notre colossale taxe pollution en roulant en France....

A hauteur de Sélestat un bouchon interminable me fait perdre une bonne demi-heure. Des véhicules à perte de vue. Pour corser le tout, quelques bonnes averses rafraîchissantes en cours de route anéantissent les efforts de la veille afin de rendre ma Camaro le plus brillant possible. 2 heures d'efforts anéantis !

Heureusement, au fur et à mesure qu'on avance vers le sud, le soleil fait son apparition timide.

Vers 13h, nous faisons une halte à l'Auberge Bressane à Bourg en Bresse. Parking pour les voitures dans la cour. Le repas est excellent et léger. Une petite sieste dans la voiture s'impose à certain (sans "S")...

 

Bien plus tard, les sommets des Alpes se découpent dans l'horizon. Vers 19h nous rejoignons, plus ou moins lessivés,  l'Hôtel de Savoie en plein centre de Moutiers où nous dînons avec une délectation non feinte. De nos chambres, nous pouvons surveiller tout le Square de la Liberté ainsi que nos caisses stationnées sous la lumière blafarde éclairant la petite place.

 

Vendredi matin. 9h départ, après un copieux petit-déj. Nous reprenons, revigorés, notre périple en direction des cols. Les virages s'enchaînent et se ressemblent. Col de l'Iseran, du télégraphe, du Galibier..... Les glissières sont inexistantes. Impressionnant ! La neige fait son apparition sur les bas-côtés en même temps que la température extérieure est inversement proportionnelle à celle de l'huile moteur...

L'halte vers 13h au restaurant Le Savoie à Val Cenis (Plan des Fontainettes), merveilleusement situé à côté d'un lac, a été bien méritée.

Vers 19h nous rallions l'Hôtel de la Chaussée à Briançon. Nos chevaux dorment tranquillement dans la cour sécurisée. Nous faisons de même après un excellent dîner, dans des d'agréables chambres en bois façon chalet. Non sans avoir fait un peu d'activité physique en grimpant, vers 22h30, dans la vieille ville fortifiée sur la colline. J'peux vous dire que cette ascension a fait son petit effet sur la digestion..;

 

Samedi matin, 9h, frais et dispos, nous nous élançons à l’assaut les Cols d' Izoard, de Vars, de la Cayolle.

A Guillaumes nous quittons la traditionnelle RGA et nous dirigeons vers Castellane via le Col de Toutes Aures.

A midi nous faisons une pause casse-croûte sur une terrasse tenue par une mamie et un papy en difficultés avec le nombre des clients affamés et assoiffés. Nous empruntons une portion de route de plusieurs km (j'ai oublié le nom des lieux); la pire route de toutes. Interdite aux camping cars. Croisement de véhicules à la limite de l'impossible. A gauche, la montagne , à droite, le vide...J'ai dû effectuer une marche arrière sur une 20 ou 30 ou 40 mètres pour laisser passer un pick-up....Une folie.....

 

Notre destination finale est atteinte dans la soirée vers 19h. Domaine du Calidianus à Sainte Maxime.

Endroit que je ne peux que recommander vivement.

La soirée se termine en ville dans un resto-terrasse sur la plage que je n'ai que moyennement apprécié, contrairement à mes amis.

 

Dimanche matin, après une bonne nuit de sommeil, un ptit tour à St Trop pour la Porsche et la Camaro. Restauration dans un établissement prestigieux "L'Opéra" dans le port face aux immenses yachts, pour des prestations qualité / prix imbattables. Agréablement surpris..

 

Départ à 14h en direction de Strasbourg par autoroutes surchargées, bouchonnées....galère....

Arrivée vers 1h du matin sous les averses et orages; Comme quand on est parti.....

Crevé, mais heureux...inoubliable aventure....

 

PS :la plus grande prudence est recommandée sur la RGA vu les innombrables motos et vélos....

Mais faut la faire au moins une fois dans sa vie.....

 

Patrick

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=wgHXtf4mgyQ

 

https://www.youtube.com/watch?v=7Oueb5iq1Cc

 

Autres vidéos sur youtube by "Redspeed67"